Poules sur Yvette

Ce projet, mûri par les membres de Bures en Transition depuis plusieurs années, illustre de façon très concrète et locale la démarche de transition promue par l’association : collaboration, entraide, sensibilisation aux enjeux environnementaux de la relocalisation alimentaire, des circuits courts, du bien-être animal, dans une démarche citoyenne.

Aujourd’hui, c’est un collectif de 10 à 12 familles “Poules sur Yvette” qui s’occupent d’une petite équipe de 5- 6 poules dans le parc des Avettes (parc avec les jeux en bois, rue de la Vierge). Elles veillent quotidiennement à leur bien-être, ainsi que du bon état du poulailler en général.

Le poulailler est un formidable lieu de rencontres et de contacts : avec les enfants, les parents, les promeneurs qui profitent de ce parc magnifique et naturel. Nous avons installé des panneaux expliquant le fonctionnement du poulailler et le développement du projet autour de la relocalisation alimentaire, des circuits courts, du bien être animal et de la réduction des déchets. Nous avons aussi noué un partenariat avec l’école Léopold Gardey, toute proche, pour offrir des temps de visite pédagogique aux élèves, mais aussi pour réduire le gaspillage alimentaire de la cantine en récupérant une partie des restes alimentaires du midi. 

Retour sur le montage du poulailler : Présenté à l’équipe municipale en février 2021, il a rapidement pris forme avec la mise à disposition de la partie en friche du parc des Avettes par la Municipalité, avec laquelle nous avons signé une convention d’occupation. Le SIOM, aussi partenaire, nous a donné 4 poules. Tout le reste de l’aménagement a été monté, géré et financé par Bures en Transition.

Pour la sécurité des enfants qui jouent dans le parc, et des poules la nuit, nous avons investi notre budget dans un grillage adapté. Tout le reste est issu de matériaux de récupération, d’huile de coude et d’ingéniosité! Un grand merci à Mr Bechennec pour son leg qui a financé le grillage.

Enfin grâce à vous tous, nous étions lauréat du Budget Participatif de la Région en 2022 : 1200€ pour nous permettre de finaliser l’aménagement de l’enclos : nous avons pu installer des filets anti-oiseaux (obligatoires en cas d’épidémie de grippe aviaire), aménagé un abri/armoire étanche assez grand pour le stockage des soins et alimentation et une mini infirmerie ! Le tout a donné lieu à un second chantier participatif et nécessité encore une fois ingéniosité et matériel de récupération ! 

La charte
Le chantier collaboratif