Des plants de tomates en centre ville de Bures/Y.

Cet été, pour élargir la présence de plantes comestibles dans les espaces municipaux, Bures en transition a installé quelques plants de tomates place de la Poste et autour de la mairie, en complément de la jardinière à trois étages qui accueillait cette année des aromates et des plantes médicinales.

Pourquoi planter des comestibles en ville ?

On souhaite que Bures devienne une ville plus écologique, notamment en devenant une ville « comestible ».  En effet, l’autonomie alimentaire de l’Île-de-France n’est que de quelques jours (Pour en savoir plus) ! Dit autrement, la plupart des aliments consommés localement sont importés. En 20 ans, le plateau de Saclay a perdu plus de 30 % de ses terres cultivables (Chiffres Terre et Cité). Il devient urgent que chaque lopin de terre soit considéré comme une ressource pour une production alimentaire locale, saine et donc durable.

L’entretien des plantations

L’initiative s’inspire des incroyables comestibles, un mouvement participatif citoyen. L’entretien est fait par nos soins, sans pesticide ni engrais chimique, avec le concours de nos adhérents et même des commerçants ! Désormais l’arrosage coïncide avec celui que fait la mairie pour les fleurs. Dans beaucoup de villes, les comestibles sont plantés par les municipalités elles-mêmes. On espère que cela sera le cas pour Bures d’ici l’année prochaine.

Des plantations accueillies positivement par les Buresssois

Les retours des habitants sont très positifs, les plantations suscitent la curiosité. Ils  n’hésitent pas à donner un coup de main spontané. Les riverains se servent régulièrement. Les plantes sont effectivement à la disposition des habitants. Chacun peut prendre ce dont il a besoin, en veillant à en laisser aux autres.

Posted in Alimentation, Transition.