Relocalisation de l'économie

à Bures sur Yvette

L’urgence sociale et écologique nous appelle à changer de modèle économique pour répondre aux besoins de tous, pour faire mieux avec moins. Relocaliser l’économie c’est une réflexion sur les produits, la façon de les fabriquer dans un cadre non capitaliste, non productiviste, ouvert et écologique.

On s’inspire des concepts d’économie sociale et solidaire (où les entités économiques n’ont pas pour but de faire du profit, mais plutôt dans de répondre aux besoins de leurs membres ou de la communauté qui les accueille) ou d’économie circulaire (dont l'objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources ainsi que la production des déchets).

 

 

La monnaie locale La Racine

Une monnaie locale est destinée à favoriser et dynamiser l’économie locale et les circuits courts en :

  • préservant le caractère rural des paysages et la vie des centres-bourgs.
  • développant l’esprit de coopération, d’entraide et d’équité entre les différents acteurs d’une communauté locale (citoyens, professionnels, commerçants, associations, municipalité…).
  • étant  un outil collectif et démocratique qui redonne à la monnaie sa fonction 1re : être un moyen pour faciliter les échanges, qui sont la vraie richesse.
  • améliorant la résilience d’une commune et/ou d’un territoire en créant du lien social. La résilience étant la capacité d’une communauté locale à mieux réagir et à mieux s’adapter face à une pénurie ou à un évènement majeur brutal (climatique, énergétique, alimentaire, numérique, sociétal…)
  • constituant un vecteur fort de transition vers une société plus solidaire et fraternelle, à l’échelle locale.

Bures en transition soutient et accompagne l’implantation de la monnaie locale complémentaire de l’association  “La Racine”. Elle est présentée aux citoyens lors de nos événements, et, à l'initiative de l'association, elle a fait l'objet d'un dialogue avec les commerçants et la municipalité. Un premier professionnel, Xavier Rigault, thérapeute Gestalt, a accepté d’être rémunéré en Racines. La pharmacie de la Hacquinière a accepté d’être le premier comptoir de change à Bures, pour que les Racines coulent à flots dans notre commune ! Depuis, d'autres commerçants buressois les ont rejoints.

Retour sur le lancement de la Racine  !

Où trouver les commerçants qui acceptent la Racine à Bures ?

Vous souhaitez rejoindre le groupe qui aide au déploiement de la monnaie locale à Bures, contactez-nous !

Une recyclerie textile

Une recyclerie est une structure œuvrant pour le réemploi d’objets destinés à être jetés. Plus spécifiquement, une recyclerie textile a pour but de récupérer les vêtements et accessoires dont on veut se séparer pour ensuite les revendre à petits prix. Les affaires abimées peuvent être réparées lors d’ateliers coutures puis revendues. Le textile non réparable peut être réutilisé sous d’autres formes (chiffons, tawashi, bee’s wrap, etc.) ou donné à d’autres associations ayant besoin de matière première pour leurs activités. L’objectif de la recyclerie est d’éviter le statut de « déchet » des vêtements et accessoires, en leur donnant une seconde vie. Une recyclerie est un exemple concret d’économie circulaire à l’échelle locale. Elle développe le « consommer différemment » pour éviter le gaspillage vestimentaire.

 

 

 

Un café associatif

Un café associatif est un lieu convivial de rencontres, d’échanges et de sensibilisation. Divers événements dans un café associatif : des distributions de produits locaux, des ateliers, des conférences ou encore de la  réparation. Si vous souhaitez boire une bière ou un verre de vin, il faut être adhérent de l’association.

Suite à la disparition des bacs de collecte de vêtements, dont la gestion était compliquée, et le manque de lieu convivial associatif, Bures en transition a proposé à la municipalité, début 2019, de mettre en place une recyclerie, essentiellement textile, et un café associatif. Le projet se positionne dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. Des acteurs tels que la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay , la Recyclerie Sportive et le Pôle Noé ont dialogué avec nous pour faire émerger cette recyclerie. Le 31 mars 2019,  le maire de Bures-sur-Yvette a annoncé la mise à disposition d'un local pour l'association et ses partenaires, afin d'en faire la Maison de l'Écologie et de la Transition (MET). De fin juillet à fin septembre 2019, on a initié un chantier participatif qui a permis de donner une âme à ce lieu (ancien foyer Nicklès). Le 28 septembre 2019, l'ouverture a attiré de nombreux habitants lors de l'inauguration de la MET !

Vous souhaitez devenir bénévoles à la recyclerie et au café associatif le planning est ici !

Ateliers créatifs, Repair café, conférence, forum…le programme du café associatif se construit ! Vous avez une idée d’activité ? N’hésitez pas à nous en faire part !

Tous les évènements du lieu dans notre agenda !